Regard d’Infini Yoga sur le Joyau du Yucatán et la revanche de Mère nature.

Étancher son Âme aux pays des Mayas… 

 

Ancienne civilisation avancée reliée au cosmos, à l’infra- monde et aux éléments,  70 % des lieux, vestiges de pierre sont encore préservés dans les lianes de Mère nature non explorés par l’homme à ce jour,  Muyl , au sud du Yucatan. Certains comme Chichen Itza, inscrit au Patrimoine de l’Unesco ont été foulés par des millions de curieux sans réels convictions.. D’autres Lieux comme Cancun ( nid de serpent) ont laissé l’empire du tourisme et  l’empreinte américaine balayer les dernières traces de cette civilisation remarquable. Des hôtels, gigantesques, grandiloquents, toujours plus luxueux et « all inclusive » rivalisent d’attraits. Un monde aseptisé qui a perdu son essentiel, le Nid du serpent, le Cobra blanc symbole de la sagesse , de la connaissance pour accéder au monde divin… Cependant Mère nature veille et continue à témoigner, prévenir, alarmer, sévir sur la bêtise humaine mené par ses désirs de pouvoirs, luxure, argent , attachement, folie démesurée.  Conséquence de l’industrie mondiale à outrance, toutes les plages du littoral des Caraïbes sont jonchées d’un nouvel habitant naturel, poison ( l’algue invasive). Convaincu qu’il a aussi sa place sur les plages magnifiques du Yucatán d’autant plus que l’industrie humaine est son géniteur. L’océan proche de la plage n’est plus transparent et ne reflète plus le bleu du ciel, le monde céleste. Il est difficile de se baigner sans côtoyer cet habitant insidieux qui pollue les touristes, les plages, l’ environnement, la fermentation de l’algue est irritante pour les poumons.  L’ombre noire  des plages  paradisiaques n’apparaît pas sur les cartes postales…

Cancun,  nid de serpent en maya  n’est plus que le refuge des hôtels aseptisés, gigantesques, rivalisant de luxure, témoignages des excès de l’homme.

D’autres lieux très fragiles comme Sian Kaan,  le cadeau des dieux en Maya, réserve de biosphère est également touché par Sargasse, l’algue qui prend sa place et menace d’extinction la barrière de corail et les espèces marine tout en témoignant de ignorance humaine.

 

Comme punition, « tapas »  l’homme doit ramasser de façon incessante et quotidienne l’algue invasive déversée chaque jour par océan..

Mère Nature vomit chaque jour le poison humain à travers l’océan ( aussi symbole  de sérénité, d’amour et d’infini).

 Selon le maître indien Sri Tathata , il est impossible de trouver une solution définitive aux problèmes de la planète par l’approche scientifiques, les vrais réponses doivent émerger de l’ être humain.  Nous sommes au point  de non retour et  il faut  changer tous nos programmes et orientation basés  sur des structures et schémas erronés.

Voici un extrait du texte de Sri Tathata  au sujet de  Mère Divine dans son livre  l’ Aube du Dharma » :

« Le pouvoir de la nature 

N’imaginez pas que la nature restera toujours un témoin silencieux. Un jour ou l’autre, elles e réveillera. En fait, la nature a déjà commencé à envoyer des signes et des messages de calamités naturelles. Croyez pas que le Tsunami soit au hasard.Vous pouvez imaginez le pouvoir de Mère Nature. L’homme et ses réalisation ne sont rien en face d’elle. Prenez garde à cela. Il est grand temps de vous réveiller et de reconnaître  vos erreurs.

Le maîtres  disent que l’homme est l’enfant chéri de la Mère divine. C’est tout à fait exact. Alors pourquoi la Nature sort t’elle ses grilles ? En  réalité, elle est une mère qui ne souhaite pas voir ses enfants prendre le mauvais chemin . Elle prodige ses conseils , mais en vain.Elle insiste pour se faire comprendre toujours en  vain . Alors elle décide de pincer fort pour réveiller. Les  calamités naturelles  sont une sonnette d’alarme e Mère nature . Ne comprenez-vous pas cela ? Il est temps de cesser de mettre sa patience à l’épreuve .  Je vous en prie ne prenez pas ce risque ».

Il dit aussi  :  » devenez intrépides et sortez des rangs de ce système corrompu , débarrassez vous de la compagnie es forces sombres devenez les enfants de Dieu « .

« D’zonot » 

Cenotes « puits sacrés  » en maya, c ‘est un gouffre naturel qui se crée lors de l’effondrement du plafond d »une grotte.  Il servait aussi de lieu de rituels pour les Mayas. Ceux-ci considéraient les cenotes comme une entrée de leur « monde souterrain »ou « Xibalba », où leurs dieux vivent et leurs esprits résident après la mort.

 

Méditation dans Cenote


 Rituel dans cenote

 

Pyramides, vestiges temples maya : Chichen Itza , Muil, Coba, Tulum , temple du dieu descendant.

        

 

 

Résonance au sommet de la pyramide de Coba.          Méditation sur le site maya de Muil, arbre  cathédrale.

 

 

Sian  Kaan, Cadeau des dieux, réserve de biosphère..

 Reliance avec les éléments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *